[eBook] OEUVRES COMPLETES SAN ANTONIO ; les salauds vont en enfer

Résumé

Il y a des moments où ça n'a plus d'importance qu'on soit flic ou truand, des moments où ça ne veut plus rien dire, le côté de la barricade. Il n'y a plus de barricades ! Nous sommes simplement deux hommes ! Deux pauvres hommes perdus au fin fond de l'enfer !

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN 9782265095533
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 113 Pages
  • Action copier/coller Dans le cadre de la copie privée
  • Action imprimer Dans le cadre de la copie privée
  • Poids 468 Ko
  • Distributeur Editis

Série : Non précisée

San-Antonio

  • Naissance : 29-6-1921
  • Décès :6-6-2000 (Mort il y a 19 ans à l'âge de 79 ans)

Né le 29 juin 1921 à Jallieu dans une famille modeste, Frédéric Dard manifeste très tôt un goût immodéré pour la lecture. Influencé par des auteurs comme Georges Simenon ou Louis-Ferdinand Céline, il publie son premier livre, La Peuchère, en 1940. Touche-à-tout littéraire et stakhanoviste de la machine à écrire, il se frotte au roman populaire comme au conte pour enfants, en passant par l'écriture dramatique.ÿEn 1949, en plein épanouissement du roman noir à l'américaine, il publie Réglez-lui son compte, premier d'une série de 174 titres mettant en scène le commissaire San#Antonio. Après des débuts confidentiels, cette série devient un raz-de-marée littéraire, transcendant tous les lectorats. La faconde, la truculence et la vitalité rabelaisienne de son héros et de son inséparable comparse Bérurier n'ont d'égal que son génie du verbe. À raison de quatre titres par an, Frédéric Dard a créé un personnage-pseudonyme entré au panthéon des héros populaires.ÿPhénomène unique de la littérature française du XXe siècle, Frédéric Dard a publié près de 300 livres, vendus à plus de 250 millions d'exemplaires et traduits dans une vingtaine de pays. Tant par la diversité de sa production, que par l'art unique avec lequel il a renouvelé la langue, il est sans conteste l'une des figures majeures du patrimoine littéraire.ÿFrédéric Dard est décédé le 6 juin 2000 et repose dans le cimetière de Saint-Chef en Dauphiné, en Isère.

empty