Résumé

Cet ouvrage s'interroge sur les faits et effets de langue dans le roman et sur les stratégies d'écriture mises en oeuvre pour y intégrer le plurilinguisme. La cohabitation des langues et des niveaux de langue - ou, si l'on préfère, l'hétérogénéité langagière - apparaît en effet comme un enjeu esthétique fondamental du roman, dans sa volonté de rendre compte de la diversité du réel. Les études rassemblées ici par Lise Gauvin, dans le cadre des travaux du Groupe de recherche interuniversitaire sur les interactions langues/littératures, font souvent référence aux concepts élaborés par Mikhaïl Bakhtine et Édouard Glissant, à la forme polyphonique du roman et à la créolisation du monde. Elles s'intéressent à des auteurs, comme Joyce, Derrida ou Semprun, dont la langue d'écriture ne correspond pas toujours à leur langue maternelle. Elles traitent de littératures francophones - belge, sénégalaise, québécoise, acadienne et guadeloupéenne -, et du rapport variable qu'elles entretiennent avec leur particularisme langagier. Un recueil passionnant où les questions de littérature renvoient constamment à la situation d'un monde plurilingue, creuset des cultures et des langues ou nouvelle tour de Babel.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN

    9782760623057

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    177 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    8 734 Ko

  • Distributeur

    Demarque

empty