Les chroniques d'Ériande t.1 ; les masques de Marengane

À propos

Pour être prisonnières, nous l'étions toutes. Nous habitions un temple consacré à Hæline et, lorsque nous enfantions un enfant mâle, la maîtresse le sacrifiait à la déesse. Seules les filles étaient préservées, soit pour les tâches ménagères et l'enfantement, soit pour les tâches du culte et l'enseignement aux futures prêtresses. On ne se doute pas qu'Azexerte peut adopter de nombreuses formes qu'elle a volées à ses victimes au fil des siècles. Les hommes ne peuvent savoir non plus qu'en s'unissant à elle ils risquent d'y laisser leur vie dans les pires souffrances. Car, comme la mante religieuse, elle dévore ceux qui ont le malheur de se laisser séduire par ses appas souverains. Quelle est la nature du pouvoir d'Azexerte et son étendue? Le détachement des lames de Dagrenoque parti à la recherche de cette grande prêtresse ne peut certes pas imaginer ce qui l'attend.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Fantasy & Science-fiction > Science-fiction

  • EAN

    9782894358795

  • Disponibilité

    Disponible

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    1 116 Ko

  • Distributeur

    Demarque

  • Support principal

    ebook (ePub)

empty