Donal Ryan

  • Par une mer basse et tranquille Nouv.

    « Ce livre m'a longtemps habité. Je me demande si nous ne sommes pas en train de vivre un nouvel âge doré de la littérature. » Jonathan Franzen
    Devenu une voix incontournable des lettres irlandaises depuis Le Coeur qui tourne, Donal Ryan s'éloigne pour la première fois de son décor familier du comté de Limerick pour embrasser un territoire plus vaste.Fuyant les bombardements, Farouk, un médecin syrien, décide de traverser la Méditerranée avec sa femme et sa fille pour trouver asile en Irlande. Ce pays est le seul qu'a jamais connu Lampy, un jeune homme qui rêve de tout plaquer - à commencer par sa famille et son boulot - depuis que Chloe, sa petite amie, l'a quitté. Quant à John, peut-être parce qu'il sent la mort approcher, il cherche la rédemption après une vie passée à faire le mal autour de lui.  Le réfugié, le rêveur au coeur brisé et le pénitent : de la Syrie en guerre à la campagne irlandaise, trois hommes blessés à la croisée de leurs destins, trois êtres que tout oppose et dont les chemins vont converger de manière inattendue. Un roman bouleversant d'humanité et de justesse.

  • « Martin Toppy est le fils d'un homme célèbre chez les gens du voyage et le père de mon enfant à naître. Il a dix-sept ans, j'en ai trente-trois. J'étais son professeur particulier. »
    C'est sur ces mots que s'ouvre le nouveau roman de Donal Ryan. Melody Shee est enceinte de douze semaines lorsqu'elle entreprend l'écriture d'un journal. Hantée par son mariage toxique avec un homme qui l'a quittée en apprenant la vérité sur l'enfant à naître, par le souvenir d'une mère inaccessible et de l'amie d'enfance qu'elle a trahie, Melody doit faire face seule à ses démons. Jusqu'à ce qu'une jeune femme énigmatique entre dans sa vie...En donnant voix à Melody, Donal Ryan met à nu toute la complexité d'un être à travers le prisme d'une petite ville irlandaise. Ce troublant portrait de femme, qui doit son titre à un magnifique poème de William Butler Yeats, est un roman déchirant sur le mariage et l'adultère, la solitude et l'amitié.
     « Donal Ryan s'impose comme l'un des plus grands écrivains irlandais d'aujourd'hui et inscrit son héroïne dans la droite lignée d'Emma Bovary et d'Anna Karénine. »The Guardian

  • Bobby Mahon était une figure respectée du village. L'ancien contremaître de l'entreprise locale est désormais, comme la majorité des habitants, au chômage. Sans indemnités ni espoir de retrouver du travail. La crise qui frappe de plein fouet l'Irlande comme toute l'Europe déchire les liens de sa communauté autrefois soudée. Les langues se délient, les rumeurs circulent, les tensions et les rivalités émergent. Et, faute de pouvoir s'en prendre au patron qui a mis la clé sous la porte, Bobby devient la cible d'hommes et de femmes démunis et amers. Jusqu'à l'irréparable...
    Donal Ryan tisse dans ce premier roman qui allie noirceur et humour ravageur une fresque humaine et sociale saisissante. À la manière d'un roman choral, dont la construction ambitieuse n'est pas sans rappeler le Faulkner de Tandis que j'agonise, vingt-et-un narrateurs se succèdent pour raconter l'histoire d'un naufrage. Mais aussi d'un espoir. À l'image de ce coeur rouillé, planté sur la porte de la maison où Bobby a grandi, qui persiste à tourner au gré du vent.« Ce roman annonce sans équivoque l'arrivée sur la scène littéraire d'un nouveau talent au génie et à la maîtrise indiscutables. » The Spectator

  • Finaliste du Man Booker Prize et lauréat du Guardian First Book Award pour Le Coeur qui tourne, l'écrivain irlandais Donal Ryan confirme son talent avec ce second roman grave et singulier, portrait de l'Irlande d'aujourd'hui et récit bouleversant d'un homme qui ne trouve pas sa place. Jeune paysan naïf et solitaire, Johnsey vit à l'écart du monde. Il travaille à la coopérative du village, avec sa famille pour seul lien. À la mort de ses parents, il hérite de leur ferme, éveillant aussitôt la jalousie de la communauté. Et lorsqu'un consortium promet la prospérité au village en échange du rachat de ses terres, Johnsey refuse. Il devient dès lors un ennemi aux yeux des villageois, qui lui déclarent la guerre... Une année dans la vie de Johnsey Cunliffe raconte, au jour le jour, le combat d'un homme seul qui tente par tous les moyens de trouver un sens à sa vie dans un monde qui en est dénué. Donal Ryan livre au passage une formidable critique de la société moderne et du matérialisme qui vient à bout de toutes les valeurs et de tous les idéaux. « Donal Ryan apporte une nouvelle fois la preuve de son incroyable talent. » The Independent

empty