• Bel-ami

    Guy de Maupassant

    Being Maupassant's second-published novel, "Bel Ami" follows the vile and corrupt rags-to-riches rise to power of Georges Duroy, a young man of endless opportunities, but easily corrupted by the shining façade of power. The protagonist's self-centred way of life involves his derogatory attitude towards women, sexual encounters, corrupt politicians, and money. The novel is a strong social critique of Maupassant against the egotistical urges in a money- and power-driven society. A Hollywood production came in 2012, starring Robert Pattinson and Uma Thurman.

  • Jeanne avait tout pour être heureuse : fille unique adorée par ses parents le baron et la baronne Le Penthuis des Vauds, elle croit à l'amour et à la beauté du mariage. À dix-sept ans, quelques jours après la sortie du couvent, elle rencontre Julien de Lamare et voit en lui l'homme idéal. Mais les désillusions et les souffrances vont bien vite la rattraper...
    Une vie est le premier roman de Guy de Maupassant, qui y décrit la vie d'une femme au XIXe siècle, avec ce que la condition de femme pouvait apporter de désenchantement, de malheur et d'espoir.

  • Une maison tranquille, en bord de Seine. Son habitant vit une existence paisible, jusqu'au jour où d'étranges phénomènes se manifestent : des objets qui se brisent, de l'eau qui s'évapore, des provisions qui disparaissent... Un esprit semble avoir pris possession de la maison. Et bientôt, le narrateur est prisonnier, il ne peut plus sortir de chez lui. Oscillant entre la folie et la clairvoyance, il décide que cet esprit, qu'il a nommé le Horla, doit mourir.
    Nouvelle angoissante et terrible, Le Horla a été écrit par Maupassant vers la fin de sa vie, alors qu'il commençait à sombrer dans la folie.

  • Notions littéraires : le réalisme et le naturalisme ; frères ennemis et thème du double ; caricature et satire ; le monologue intérieur.
    Histoire des arts : les impressionnistes et la mer.
    Contextualisation : le thème de l'argent au XIXe siècle.
    Oeuvre d'art étudiée : Monet

  • Le refus de Boule de suif, une « galante », aux avances d'un officier prussien sème la discorde entre les voyageurs d'une diligence. Une courte nouvelle idéale pour l'étude du réalisme.
    Notions littéraires : l'incipit, la description, le portrait, la nouvelle Histoire des arts : la naissance du réalisme, le rôle de la presse dans la diffusion des textes, les soirées de Médan Repères élèves : frise historique et culturelle du XIXe siècle, lexique, notes de vocabulaire, méthode
    OEuvre du rabat : Boutigny

  • Dans ce célèbre recueil de nouvelles de Maupassant, on trouve des criminels, des victimes, des mesquins, des cruels et bien d'autres personnages saisissants. Cet ensemble d'histoires délicieusement sombres regroupe par exemple « Un parricide », « Rose », « L'Aveu », « Tombouctou »...
    Ces contes ont été écrits par Maupassant vers la fin de sa vie, alors qu'il commençait à sombrer dans la folie.

  • Le destin joue un mauvais tour à Mathilde Loisel. Pour se rendre à un bal, elle emprunte un collier à son amie Jeanne Forestier, qui fait partie du beau monde auquel Mathilde rêve d'appartenir, mais à son retour en fin de soirée, elle se rend compte qu'elle ne l'a plus. Plutôt que de révéler la perte à son amie, elle s'endette pour lui en acheter un identique, et elle et son mari doivent maintenant tout sacrifier pour survivre.

  • Contes et Nouvelles de Guy de Maupassant

    Ce livre incontournable a fait l'objet de recherches approfondies, notamment pour différencier certains textes portants le même titre et écrits à différentes périodes. Il y en a plusieurs dans ce cas.

    Ce livre :
    o réunit 308 titres
    o contient plus de 2000 pages
    o est organisés par années de parution

    Extrait :

    Sur l'eau (1876)

    J'avais loué, l'été dernier, une petite maison de campagne au bord de la Seine, à plusieurs lieues de Paris, et j'allais y coucher tous les soirs. Je fis, au bout de quelques jours, la connaissance d'un de mes voisins, un homme de trente à quarante ans, qui était bien le type le plus curieux que j'eusse jamais vu. C'était un vieux canotier, mais un canotier enragé, toujours près de l'eau, toujours sur l'eau, toujours dans l'eau. Il devait être né dans un canot, et il mourra bien certainement dans le canotage final.

    Un soir que nous nous promenions au bord de la Seine, je lui demandai de me raconter quelques anecdotes de sa vie nautique. Voilà immédiatement mon bonhomme qui s'anime, se transfigure, devient éloquent, presque poète. Il avait dans le coeur une grande passion, une passion dévorante, irrésistible : la rivière.

    Pour faciliter votre navigation et vos recherches :
    o La table des matières contient tous les titres
    o Elle est organisée dans l'ordre de parution de 1875 à 1893
    o Un clic (ou touché) sur un titre vous affiche directement le texte que vous désirez lire

    Je vous souhaite d'excellentes lectures !

  • La Rempailleuse - Aux champs - Mon oncle Jules - Le Parapluie - La Parure
    Une misérable rempailleuse se prive sa vie entière pour laisser un héritage au pharmacien qu'elle aime en secret ; un couple de bourgeois « achète » le fils d'une famille de paysans ; une famille attend le retour d'un oncle parti faire fortune en Amérique ; un couple de citadins se déchire autour d'un parapluie ; un autre vit dans la misère pendant dix ans pour rembourser une parure perdue... Cinq nouvelles pour explorer les thèmes de prédilection de l'auteur qui a donné leurs lettres de noblesse au genre de la nouvelle et au courant réaliste !
    Notions littéraires : l'incipit, les personnages, le discours direct, la nouvelleHistoire des arts : les paysans en peinture au XIXe siècle, l'analyse d'une peinture, la photographieRepères élèves : frise historique et culturelle du XIXe siècle, lexique littéraire, notes de vocabulaire, méthode
    Oeuvre du rabat :  Une rue de Paris par temps de pluie en 1877 (également connu sous le titre de La place de l'Europe, temps de pluie), Gustave Caillebotte, 1877
     
     

  • Le Papa de Simon - Pierrot - La Mère Sauvage - Magnétisme - la Morte - La Peur
    D'un côté, Maupassant, le réaliste, dépeint la société dans toute sa cruauté, sa mesquinerie et sa violence.
    De l'autre, Maupassant, l'écrivain de l'étrange et du fantastique, entraîne le lecteur au coeur de l'inexplicable, du surnaturel et de la peur...
    Dans ces six histoires dévoilant ou interrogeant le réel, le maître du récit au XIXe siècle provoque des émotions qui ne laisseront personne indifférent !
    Notions littéraires : les thèmes du fantastique, les paroles rapportées
    Histoire des arts : le réalisme en peinture au XIXe siècle, la guerre de 1870 dans les nouvelles de Maupassant, le fantastique dans l'oeuvre de Maupassant

  • Un choix de nouvelles : La Main d'écorché - Apparition - Lui ? - La Chevelure - la Nuit, pour cerner les caractéristiques du genre fantastique.
    Notions littéraires : les effets de réel dans une nouvelle fantastique, les personnages, les situations d'énonciationHistoire des arts : les feuilletons dans la presse du XIXe siècle, le fantôme, la psychiatrieRepères élèves : frise historique et culturelle du XIXe siècle, lexique littéraire, notes de vocabulaire, méthode
    OEuvre du rabat : Borrani

  • En Auvergne, dans la petite station thermale d'Enval, la découverte d'une nouvelle source suscite toutes les convoitises : des paysans roublards, un banquier spéculateur et des médecins charlatans s'affrontent. Dans ce roman au vitriol, " on dirait vraiment que les sources ne sont pas minéralisées, mais ensorcelées " !
     

  • Il y avait, à Gisors, en Normandie, une vieille dame vertueuse appelée Madame Husson. Elle passait ses journées à secourir les pauvres, avec une perruque de soie noire sur la tête et un air cérémonieux. Elle avait horreur du vice, particulièrement de la luxure. Les grossesses avant le mariage attisaient sa colère.
    Un jour, pour promouvoir la chasteté à Gisors, elle eut l'idée d'élire une rosière : une jeune femme à laquelle on décerne une couronne de rose pour sa réputation et sa vertu.

    Ouverture du recueil «Le Rosier de Madame Husson», la nouvelle raconte l'histoire d'une femme en quête de pureté, et d'un village aux histoires croustillantes.



    Guy de Maupassant (1850-1893) est un écrivain et journaliste français né au bord du littoral normand. Sa mère, douée d'une grande culture littéraire, participe à son éducation tournée vers les livres. Il passe le reste de son temps dans la campagne ou les ports, à converser avec pêcheurs et paysans qui lui serviront d'inspiration plus tard pour quelques personnages. À 12 ans, il est envoyé en pension où la religion, très présente, anime en lui un dégoût pour le sacré. Après le lycée, il est mobilisé en 1870 pour la guerre contre la Prusse. Un an plus tard, il fait ses bagages pour Paris où il y travaille comme fonctionnaire au Ministère de la Marine pendant 10 ans. En février 1875, il publie son premier conte, «La Main écorchée». Maupassant est très vite ennuyé par l'administration. Le soir, il travaille d'arrache-pied à ses oeuvres littéraires ; et aux alentours de 1880, il se consacre pleinement à sa passion. C'est Flaubert qui l'introduit au monde de la littérature professionnelle. Il rencontre des auteurs réalistes, Zola, et les frères Goncourt. Maupassant fait un départ lent, mais il connaît bientôt le succès avec «Boule de Suif». Avec Zola qu'il côtoie aux Soirées de Médan, s'ensuivent de nombreuses nouvelles, toutes plus cultes les unes que les autres: «La ficelle» (1883), «La parure» (1884) ou «Le Horla» (1887). Il publie aussi des romans réalistes: «Une vie» en 1883, «Bel-Ami» en 1885 et «Pierre et Jean» en 1888. Guy de Maupassant, reconnu de son vivant, l'est aussi dans la mort: de nombreuses adaptations à l'écran renouvellent encore aujourd'hui ses oeuvres intemporelles.

  • Dans une auberge de campagne en bord de Seine, la famille Dufour rencontre deux jeunes canotiers, dont l'un part en promenade sur l'eau en compagnie de Mlle Dufour. La balade va vite prendre une couleur très intime, qui la marquera à jamais...
    Notions littéraires : l'incipit ; le texte réaliste ; la satire. Contextualisation : la bourgeoisie ; la presse et les gazettes. Histoire des arts : le développement de la nouvelle au XIXe s. ; Renoir, père et fils ; l'adaptation cinématographique.
    Oeuvre du rabat : Renoir

  • Depuis six semaines, une anglaise nommée Miss Harriet se loge dans une petite ferme de Bénouville. Au village personne ne l'aime. On la surnomme « l'hérétique », car elle distribue à tout-va des livres de propagande protestante. Elle est sèche, maigre, et surtout solitaire.
    Mais chaque jour, un peintre, lui aussi vagabond, l'observe d'un oeil passionné. Il peint le rocher sur lequel Miss Harriet observe la mer. Un matin, l'Anglaise aperçoit l'oeuvre achevée. Elle rougit et commence à fréquenter le peintre. Elle se promène avec lui le long des plages, le regarde travailler sur ses toiles ; jusqu'à ce qu'un jour, son comportement change brusquement...

    Écrite pour émouvoir, la nouvelle foisonne de paysages normands, d'humanité et de tendresse. Maupassant y révèle toute l'étendue de son talent d'écrivain, et prouve que la plus atypique des personnalités cache une sensibilité à fleur de peau.



    Guy de Maupassant (1850-1893) est un écrivain et journaliste français né au bord du littoral normand. Sa mère, douée d'une grande culture littéraire, participe à son éducation tournée vers les livres. Il passe le reste de son temps dans la campagne ou les ports, à converser avec pêcheurs et paysans qui lui serviront d'inspiration plus tard pour quelques personnages. À 12 ans, il est envoyé en pension où la religion, très présente, anime en lui un dégoût pour le sacré. Après le lycée, il est mobilisé en 1870 pour la guerre contre la Prusse. Un an plus tard, il fait ses bagages pour Paris où il y travaille comme fonctionnaire au Ministère de la Marine pendant 10 ans. En février 1875, il publie son premier conte, « La Main écorchée ». Maupassant est très vite ennuyé par l'administration. Le soir, il travaille d'arrache-pied à ses oeuvres littéraires ; et aux alentours de 1880, il se consacre pleinement à sa passion. C'est Flaubert qui l'introduit au monde de la littérature professionnelle. Il rencontre des auteurs réalistes, Zola, et les frères Goncourt. Maupassant fait un départ lent, mais il connaît bientôt le succès avec « Boule de Suif ». Avec Zola qu'il côtoie aux Soirées de Médan, s'ensuivent de nombreuses nouvelles, toutes plus cultes les unes que les autres: « La ficelle » (1883), « La parure » (1884) ou « Le Horla » (1887). Il publie aussi des romans réalistes : « Une vie » en 1883, « Bel-Ami » en 1885 et « Pierre et Jean » en 1888. Guy de Maupassant, reconnu de son vivant, l'est aussi dans la mort: de nombreuses adaptations à l'écran renouvellent encore aujourd'hui ses oeuvres intemporelles.

  • Dans le Paris du XIXe siècle, Yvette, une courtisane à l'âme romantique, fréquente l'élégant Servigny et rêve de mondanités aux nuances passionnées. Mais Yvette a le coeur bercé d'illusions: rejeton d'une «prostituée dorée» qui joue à la marquise, ne sait-elle pas que sa condition lui interdit le mariage avec un homme de haute société? Yvette devra sans cesse lutter pour devenir une femme aux choix libres et au destin heureux - «une honnête femme».

    Réécriture d'«Yveline Samoris», «Yvette» est une nouvelle sur la condition féminine, une éducation sentimentale et sociale aux traits réalistes.



    Guy de Maupassant (1850-1893) est un écrivain et journaliste français né au bord du littoral normand. Sa mère, douée d'une grande culture littéraire, participe à son éducation tournée vers les livres. Il passe le reste de son temps dans la campagne ou les ports, à converser avec pêcheurs et paysans qui lui serviront d'inspiration plus tard pour quelques personnages. À 12 ans, il est envoyé en pension où la religion, très présente, anime en lui un dégoût pour le sacré. Après le lycée, il est mobilisé en 1870 pour la guerre contre la Prusse. Un an plus tard, il fait ses bagages pour Paris où il y travaille comme fonctionnaire au Ministère de la Marine pendant 10 ans. En février 1875, il publie son premier conte, «La Main écorchée». Maupassant est très vite ennuyé par l'administration. Le soir, il travaille d'arrache-pied à ses oeuvres littéraires ; et aux alentours de 1880, il se consacre pleinement à sa passion. C'est Flaubert qui l'introduit au monde de la littérature professionnelle. Il rencontre des auteurs réalistes, Zola, et les frères Goncourt. Maupassant fait un départ lent, mais il connaît bientôt le succès avec «Boule de Suif». Avec Zola qu'il côtoie aux Soirées de Médan, s'ensuivent de nombreuses nouvelles, toutes plus cultes les unes que les autres: «La ficelle» (1883), «La parure» (1884) ou «Le Horla» (1887). Il publie aussi des romans réalistes: «Une vie» en 1883, «Bel-Ami» en 1885 et «Pierre et Jean» en 1888. Guy de Maupassant, reconnu de son vivant, l'est aussi dans la mort: de nombreuses adaptations à l'écran renouvellent encore aujourd'hui ses oeuvres intemporelles.

  • Mademoiselle Fifi Nouv.

    "Something that he was going to say was cut short in his throat, and he sat there with his mouth half open and a terrible look in his eyes."

    A group of vulgar and disrespectful Prussian soldiers have seized a beautiful manor in Normandy, passing endless days with drinking, womanizing and vandalising. The worst of the soldiers is a man who goes by the name ''Mademoiselle Fifi" and he thinks he can get away with just about anything. But when he tries to have his way with a Jewish sex worker named Rachel, he has another thing coming.

    In 'Mademoiselle Fifi', the little guy - or girl - wins, which makes for a satisfying reading experience. The short story was adapted to screen in 1944 by Robert Wise, who would later go on to direct the Oscar winning movies 'West Side Story' (1961) and 'The Sound of Music' (1965).



    Guy de Maupassant (1850 - 1893) was a French author and one of the fathers of the modern short story. His mother, Laure Le Poittevin, was an extremely well-read woman and introduced him to literature at a young age. Maupassant wrote six novels and over 300 short stories, the first and most famous being 'Boule de Suif' (1880).

  • Dans ce recueil de quatre nouvelles, Maupassant met en avant des personnages qui s'inventent une réalité et se trompent eux-mêmes. Leur aveuglement profite alors à des êtres féroces, jubilant à l'idée de les tromper. Le romancier se livre ainsi à l'écriture des ruses... sans oublier ses habituelles ruses d'écriture !

  • C'est l'histoire du petit Simon, qui a un problème : les autres écoliers se moquent de lui parce qu'il n'a pas de papa. Fatigué de ces moqueries, Simon décide de se noyer dans la rivière, mais est arrêté par le forgeron Philippe. C'est une opportunité parfaite pour le petit garçon, qui lui fait aussitôt un marché : si Philippe accepte de jouer le rôle de son père, il ne se noiera pas. S'il refuse, il retournera à la rivière.

  • Notions littéraires : les thèmes et motifs du fantastique ; la réécriture d'une oeuvre littéraire.
    Histoire des arts : le réalisme dans la peinture du XIXe siècle ; le fantastique dans la littérature du XIXe siècle ; la folie dans les arts.
    Oeuvre d'art étudiée : Becquet

  • C'est la fête des fleurs à Cannes, et deux femmes dans leur calèche reçoivent des hommes une grêle de bouquets. Lorsque le soleil disparaît finalement derrière l'Esterel, et que le calme règne sur la ville, les deux femmes se livrent l'une à l'autre. Qu'est ce que l'amour? Faut-il être désiré, même par un valet? Peut-on être heureux sans personne? Au fil de la conversation, Mme Margot en vient à raconter son étrange expérience avec Rose, une domestique timide au secret bien gardé...

    «Rose» est une nouvelle à la prose élégante, publiée en 1884 dans le recueil «Contes du jour et de la nuit».



    Guy de Maupassant (1850-1893) est un écrivain et journaliste français né au bord du littoral normand. Sa mère, douée d'une grande culture littéraire, participe à son éducation tournée vers les livres. Il passe le reste de son temps dans la campagne ou les ports, à converser avec pêcheurs et paysans qui lui serviront d'inspiration plus tard pour quelques personnages. À 12 ans, il est envoyé en pension où la religion, très présente, anime en lui un dégoût pour le sacré. Après le lycée, il est mobilisé en 1870 pour la guerre contre la Prusse. Un an plus tard, il fait ses bagages pour Paris où il y travaille comme fonctionnaire au Ministère de la Marine pendant 10 ans. En février 1875, il publie son premier conte, «La Main écorchée». Maupassant est très vite ennuyé par l'administration. Le soir, il travaille d'arrache-pied à ses oeuvres littéraires ; et aux alentours de 1880, il se consacre pleinement à sa passion. C'est Flaubert qui l'introduit au monde de la littérature professionnelle. Il rencontre des auteurs réalistes, Zola, et les frères Goncourt. Maupassant fait un départ lent, mais il connaît bientôt le succès avec «Boule de Suif». Avec Zola qu'il côtoie aux Soirées de Médan, s'ensuivent de nombreuses nouvelles, toutes plus cultes les unes que les autres: «La Ficelle» (1883), «La Parure» (1884) ou «Le Horla» (1887). Il publie aussi des romans réalistes: «Une vie» en 1883, «Bel-Ami» en 1885 et «Pierre et Jean» en 1888. Guy de Maupassant, reconnu de son vivant, l'est aussi dans la mort : de nombreuses adaptations à l'écran renouvellent encore aujourd'hui ses oeuvres intemporelles.

  • Antoine Boitelle est un pauvre homme au métier d'ordurier. Il est marié, a quatorze enfants, mais un douloureux souvenir lui fait regretter un amour passé:
    À vingt ans, alors qu'il était soldat au Havre, il avait rencontré la compagne idéale. C'était une femme vaillante et propre de conduite qu'il n'avait qu'à regarder pour se sentir transporter. Mais celle-ci était une servante de couleur, et ses parents la trouvait «trop noire»...
    Parue dans le recueil «La Main gauche» en 1899, la nouvelle «Boitelle» est l'histoire d'un homme à jamais rongé par le regret, et à la vie bouleversée par le racisme de ses parents.



    Guy de Maupassant (1850-1893) est un écrivain et journaliste français né au bord du littoral normand. Sa mère, douée d'une grande culture littéraire, participe à son éducation tournée vers les livres. Il passe le reste de son temps dans la campagne ou les ports, à converser avec pêcheurs et paysans qui lui serviront d'inspiration plus tard pour quelques personnages. À 12 ans, il est envoyé en pension où la religion, très présente, anime en lui un dégoût pour le sacré. Après le lycée, il est mobilisé en 1870 pour la guerre contre la Prusse. Un an plus tard, il fait ses bagages pour Paris où il y travaille comme fonctionnaire au Ministère de la Marine pendant 10 ans. En février 1875, il publie son premier conte, «La Main écorchée». Maupassant est très vite ennuyé par l'administration. Le soir, il travaille d'arrache-pied à ses oeuvres littéraires ; et aux alentours de 1880, il se consacre pleinement à sa passion. C'est Flaubert qui l'introduit au monde de la littérature professionnelle. Il rencontre des auteurs réalistes, Zola, et les frères Goncourt. Maupassant fait un départ lent, mais il connaît bientôt le succès avec «Boule de Suif». Avec Zola qu'il côtoie aux Soirées de Médan, s'ensuivent de nombreuses nouvelles, toutes plus cultes les unes que les autres: «La ficelle» (1883), «La parure» (1884) ou «Le Horla» (1887). Il publie aussi des romans réalistes: «Une vie» en 1883, «Bel-Ami» en 1885 et «Pierre et Jean» en 1888. Guy de Maupassant, reconnu de son vivant, l'est aussi dans la mort: de nombreuses adaptations à l'écran renouvellent encore aujourd'hui ses oeuvres intemporelles.

  • "C'était l'automne, la saison rousse. Les feuilles voltigeaient sur les gazons comme des volées d'oiseaux. On sentait traîner dans l'air des odeurs de terre humide, de terre dévêtue, comme on sent une odeur de chair nue quand tombe, après le bal, la robe d'une femme." (Un coq chanta)

    Les Contes de la Bécasse est un recueil de nouvelles de Guy de Maupassant publié pour la première fois en 1883. Cette série d'histoires est profondément marquée par la Normandie sa jeunesse. L'auteur de Bel Ami nous montre ici le quotidien d'humbles chasseurs et pêcheurs, d'aristocrates, d'avares et de femmes en folie.
    Ce recueil inclus: La Bécasse, Ce cochon de Morin, La Folle, Pierrot, Menuet, La Peur, Farce Normande, Les Sabots, La Rampailleuse, En mer, Un Normand, Le Testament, Au champs, Un coq chanta, Un fils, Saint Antoine, et L'Aventure de Walter Schnaffs.

  • Par un jour de marché à Goderville, Maître Hauchecorne, un vieux normand, ramasse par terre, malgré ses rhumatismes, un petit bout ficelle sous les yeux de Maître Malandain, un bourrelier rancunier. Lorsqu'à midi tout le monde est réuni à l'auberge du Maître Jourdain pour manger, un crieur fait savoir qu'un portefeuille en cuir noir contenant cinq cents francs a disparu. Après le repas, le brigadier de gendarmerie interpelle Maître Hauchecorne: il est convoqué chez le maire pour cette grave affaire. «Maître Hauchecorne, dit-il, on vous a vu ce matin ramasser, sur la route de Beuzeville, le portefeuille perdu par maître Houlbrèque, de Manerville.»
    Publiée dans le recueil «Miss Harriet», la nouvelle «La Ficelle» est l'histoire injuste d'un bon normand accusé par un homme rancunier.



    Guy de Maupassant (1850-1893) est un écrivain et journaliste français né au bord du littoral normand. Sa mère, douée d'une grande culture littéraire, participe à son éducation tournée vers les livres. Il passe le reste de son temps dans la campagne ou les ports, à converser avec pêcheurs et paysans qui lui serviront d'inspiration plus tard pour quelques personnages. À 12 ans, il est envoyé en pension où la religion, très présente, anime en lui un dégoût pour le sacré. Après le lycée, il est mobilisé en 1870 pour la guerre contre la Prusse. Un an plus tard, il fait ses bagages pour Paris où il y travaille comme fonctionnaire au Ministère de la Marine pendant 10 ans. En février 1875, il publie son premier conte, «La Main écorchée». Maupassant est très vite ennuyé par l'administration. Le soir, il travaille d'arrache-pied à ses oeuvres littéraires ; et aux alentours de 1880, il se consacre pleinement à sa passion. C'est Flaubert qui l'introduit au monde de la littérature professionnelle. Il rencontre des auteurs réalistes, Zola, et les frères Goncourt. Maupassant fait un départ lent, mais il connaît bientôt le succès avec «Boule de Suif». Avec Zola qu'il côtoie aux Soirées de Médan, s'ensuivent de nombreuses nouvelles, toutes plus cultes les unes que les autres: «La ficelle» (1883), «La parure» (1884) ou «Le Horla» (1887). Il publie aussi des romans réalistes: «Une vie» en 1883, «Bel-Ami» en 1885 et «Pierre et Jean» en 1888. Guy de Maupassant, reconnu de son vivant, l'est aussi dans la mort: de nombreuses adaptations à l'écran renouvellent encore aujourd'hui ses oeuvres intemporelles.

empty